Un camping au Maroc?

5 mois d’étude de marché sur le Maroc pour répondre aux questions:

Qu’elle rentabilité pour un camping au Maroc?

Ou implanter un camping au Maroc?

 Mai 2005

 Afin de mettre en œuvre au plus vite notre projet, nous avons écourté mes vacances dans le sud de la France pour nous rendre au Salon de l’Immobilier Marocain (SMAP) qui se tenait alors à Paris.

Alice et moi sommes arrivées au salon sans même nous souvenir de la carte du Maroc, sur laquelle nous avions pourtant étudié l’emplacement géographique de tous les campings du Maroc, ainsi que leur niveau de propreté. Nous avons fait tous les stands pour nous faire une idée du prix de l’immobilier, et donc du prix des terrains, pour créer un camping au Maroc.

Durant ce salon, nous avons rencontré des gens qui avaient l’air de penser que notre projet de camping était intéressant. Un avocat d’affaires nous a dit que le fait d’être des femmes ne constituerait a priori aucun problème. En termes d’investissement, il pensait qu’avec 50 000€ nous devrions être à l’aise…

Nous sommes rentrées plutôt satisfaites, notre projet avait l’air de tenir la route ! Alice a pris la décision de vendre son appartement et de mettre l’argent dans le projet, en échange elle me demande de gérer le tout. J’ai donc établi un premier planning.

Nous sommes le 02 Mai 2005. Notre décision est prise, nous partons au Maroc créer un camping.

Ma mission chez Triptel se termine le 4 juillet, je prendrai alors 3 semaines de vacances. Du 1er août à mi, fin septembre, je prépare une étude afin de déterminer si le projet est viable, et surtout où l’implanter. Ainsi qu’un business plan.

  juin 2005

 L’appartement d’Alice est en vente depuis maintenant trois semaines. Nous avons reçu une bonne surprise lors de l’évaluation du prix de vente : Alice possède cet appartement depuis 5 ans, et il vaudrait déjà le double de ce qu elle l’a acheté à l’époque… Je continue mes recherches, en profitant de l’accès internet et de mes journées chez Triptel !

  juillet 2005

Alice a aujourd’hui 61 ans, l’appartement est sur le point d’être vendu et une nouvelle vie commence !

Pour ma part, c’est mon dernier jour de travail. D’un côté, je suis ravie de quitter ce boulot et d’avoir ce projet de camping au Maroc. D’un autre, j’angoisse : que vais-je faire demain ? Ai-je les capacités pour créer une entreprise ? Qu’est ce que je vais faire de ma première journée sans travail ?

Tout va à 100 à l’heure dans ma tête, il faut penser à ci, à ça…

Par où dois-je commencer ?

 

———————————————————————–

Premier jour de travail sur le projet : je n’ai rien fait ! Enfin si, un grand ménage chez moi !

————————————————————————

 Cet après-midi, j’ai rendez-vous avec Mr L. B., cet avocat que j’ai rencontré au Salon de l’Immobilier Marocain. J’ai réfléchi à un tas de questions que j’avais à lui poser, mais quand il a fallu les mettre sur papier pour ne rien oublier,  je n’ai pas pu, comme si je n’étais plus sûre de l’intérêt de mes questions !

Arrivée à son cabinet, c’est une marocaine qui m’a reçue. Elle trouvait de l’intérêt à notre projet, elle m’a expliqué que je pouvais obtenir un terrain de l’Etat avec un bail longue durée, dit « emphytéotique ». Elle m’a conseillé de me rendre au Centre Régional d’Investissement (CRI) dès mon arrivée au Maroc. Le CRI est un organisme d’Etat créé depuis peu afin d’aider les investisseurs. Aujourd’hui, toutes les créations d’entreprise au Maroc se font par l’intermédiaire d’un CRI

Aout 2005

Aprés 3 semaines de vacances, je constate que cet avocat ne m’a finalement pas apporté beaucoup. Je ne sais toujours pas comment m’y prendre, aussi je commence mon étude de marché.

Nous avons placé sur une carte tous les campings que nous avons pu répertorier au Maroc, à l’aide des guides et des informations fournis par l’Office du Tourisme Marocain à Paris. Il y en des campings un peu partout, mais très peu sont qualifiés « corrects».

Suite à une visite à l’ambassade du Maroc à Paris, l’adjoint à Mr l’ambassadeur m’a conseillé de regarder du coté des campings caristes.

J’apprends que beaucoup de monde se rend au Maroc, qu’un nombre sans cesse croissant de ce que l’on appelle les MRE (marocains résident à l’étranger) viennent passer leurs vacances « au bled », et que 6 millions de marocains se déplacent à l’intérieur du Maroc par an !

Grâce aux douanes marocaines, j’ai appris qu’environ 25 000 campings cars étaient entrés au Maroc en 2005.

En effet, d’après une étude tirée du site de la TNS-Soffres, les estivants préfèrent aller là où il fait beau, et de préférence en bord de mer.

Plus j’avance dans l’étude de marché sur « un camping au Maroc », plus nous pensons qu’il y a un marché et plus nous sommes convaincues par notre projet.

 Septembre 2005

 L’appartement est sur le point d’être vendu, nous signons début octobre. Mon étude est prête et rédigée. Nous devons nous rendre au Maroc.

 Tiré du journal de CM, Livre 1

Lire la suite: J-5 avant de partir au Maroc

Recevez mon étude de marché pour créer un camping au camping au Maroc :
indiquez votre adresse email

, ,

No comments yet.

Laisser un commentaire