Alice raconte – pourquoi un projet de retraite au Maroc

« Hier, je partais à la retraite…aujourd’hui, je vis une grande aventure humaine » Alice, 64 ans.

Alice, pourquoi avez-vous décidé de quitter la France pour le Maroc ?

« Ce sont des raisons économiques qui m’ont conduit à quitter la France pour le Maroc.

Alors que je gardais les enfants d’une amie, je réalisais que je ne pouvais même plus leur offrir des yaourts en dessert. Ce qui m’amenait à penser que si je ne faisais rien, dans cinq ans, je serais à la charge de mes enfants et je ne le voulais surtout pas. La seule solution pour moi : quitter la France ! Je me disais que si j’étais toujours mariée, je le ferais sans hésiter mais….Mais quoi justement, cela faisait 30 ans que j’étais célibataire alors, pourquoi chercher encore une excuse …Quand j’ai eu réalisé que je pouvais le faire, j’ai décidé de LE FAIRE ! »

Comment avez-vous choisi votre terre d’accueil, le Maroc ?

J’avais vu plusieurs émissions sur les expatriés qui s’installaient au Maroc, en Grèce et en Tunisie. Le Maroc m’est apparu comme un pays suffisamment stable, accueillant, qui plus est francophone. Pour la petite histoire cela me faisait aussi sourire de finir ma vie, là où elle avait commencé…

Comment avez-vous annoncé votre départ au Maroc à vos proches ?

Christine, insatisfaite de son sort, passait des entretiens d’embauche. Arrivée avec une demi-heure d’avance à un entretien, elle m’a appelée pour que je l’aide à « déstresser ». C’est là que j’ai décidé de lui parler de mes projets . Elle m’a rétorqué : « parce tu as un projet de retraite toi ? »

Elle pensait peut-être que j’allais rester ici, à broder en attendant de mourir ?! « Oui ! J’ai un projet de retraite : je bazarde tout et je pars m’installer au Maroc !».

Comment s’est organisé votre projet de retraite au Maroc ?

J’ai commencé par mettre mon appartement en vente, rassemblé mes affaires dans un garde meuble et préparé mon sac à dos. De retour de son entretien, Christine, qui avait effectué quelques recherches sur le net, s’est aperçue que je n’étais pas la seule à choisir de partir au Maroc comme terre d’exil. Il y avait en gros deux catégories : ceux qui ont des revenus moyens/faibles et ceux qui paient trop d’impôts. Elle m’a encouragée dans la réalisation de mon projet. Quinze jours après, alors qu’elle avait une semaine de vacances (ce devait être à Pâques), elle est descendue me voir et m’a dit « pourquoi ne monterait-on pas une affaire ensemble ? ». La perspective de passer 35 années de sa vie comme cadre dans un bureau parisien la déprimait. Elle avait envie de vivre autre chose, elle cherchait d’autres perspectives, à concilier travail, création et évasion… Nous décidons de partir ensemble, à la fin de son contrat de travail ! Après avoir repeint mon appartement pour le vendre (notre mise de départ), nous sommes allées acheter une carte du Maroc.

                                               Tiré du Témoignage d’Alice, recueilli par Ella T. en 2008.

Lire la suite: Comment nous avons trouvé une idée de business au Maroc

, , , , , ,

One Response to Alice raconte – pourquoi un projet de retraite au Maroc

  1. eGom 2 janvier 2012 at 18 h 00 min #

    Bravo! 😉

Laisser un commentaire